L'essentiel de la section

Horaires et salles d'entraînement

Saison 2020/2021

Tarifs et Formulaires d'inscription

Cliquez sur les images ci-dessous pour les télécharger

Politique Familiale

Vous êtes plusieurs au sein de la même famille à adhérer à une ou plusieurs des sections de l’E.S.C.®, alors vous bénéficiez des remises de la Politique Familiale mise en place par votre club !

En savoir +
Nous contacter

    Les dernières actus du Vovinam

    L'enseignant

    Đình Hoàng NGUYỄN

    Responsable Technique et Responsable du Club

    Maître 4e Đẳng (Juillet 2014 – Paris)
    Rédaction et soutenance d’une Thèse sur les Techniques de Clés et Dégagements (Khóa Gỡ).

    Pratique depuis 1993.

    Formé par Maître NGUYỄN Phi Long (FR), Maître TRẦN Nguyên Đạo (FR) et Maître NGÔ Kim Tuyền (VN).

    Plusieurs titres de Champion de France et d’Europe en Combats et Techniques à main nues et avec armes. 3 fois Champion du Monde en Ciseaux en duo avec Georgio PETERSEN (2002, 2006 et 2010).

    Fondateur du VOVINAM Cross-Training®.

    Coach Sportif Diplômé d’État – BPJEPS Activités de la Forme et Certifié Sport-Santé Niv-2

     

    Le Vovinam Việt Võ Đạo

    Việt = le Việt-Nam

    Le Vovinam Việt Võ Đạo est l’œuvre de tout un peuple engagé tout au long de son histoire dans une lutte pour la définition et la préservation de son identité. C’est l’Art Martial Traditionnel du Việt-Nam dont les origines remontent à près de 2.000 ans avant J.C..

    Art de combat et de défense, il développe des valeurs et des principes tels que le respect, la persévérance, l’autodiscipline, l’humilité ou encore l’harmonie.

    Võ = l’Art Martial

    La richesse des techniques étudiées sollicite l’ensemble du corps dans les 3 distances de combat : éloignée (coups de pieds), rapprochée (coups de poings, genoux et coudes) et corps à corps (lutte, clés, projections…). Les techniques de self-défense, maniement des armes pour les plus gradés ou les fameux « ciseaux volants » (spécialité du Vovinam Việt Võ Đạo) complètent l’enseignement d’une discipline particulièrement efficace.

    Son principe de l’Harmonie entre la Force et la Souplesse (physique et mentale) lui permet de s’adapter à tous types de pratiquant : hommes, femmes, seniors, non-sportifs… et propose un enseignement particulier aux enfants (à partir de 8 ans), dont le programme adapté permet une assimilation et ludique de l’art martial.

    Đạo = la Voie

    Le Vovinam Việt Võ Đạo étant un art martial traditionnel, il inclut ainsi dans son enseignement une partie importante sur la philosophie et la culture vietnamienne (fêtes et cérémonies traditionnelles, stages, voyages…).

    Grâce à son fort développement à travers le monde (pratiqué sur tous les continents), à l’authenticité de son histoire et de ses techniques, mais aussi grâce à sa noble vocation de la Formation de l’Homme Vrai, depuis 2006, le Vovinam Việt Võ Đạo a été officiellement déclaré Sport National du Việt-Nam par le gouvernement vietnamien.

    Maître NGUYỄN Lộc

    Le Maître NGUYỄN Lộc naquit en 1912 à Hữu Bằng, au Tonkin, dans le nord du Việt-Nam.

    Dès son plus jeune âge, il fut absorbé par l’étude de l’Art Martial et de la philosophie vietnamienne. Sur les conseils de son maître, il partit voyager dans tout le pays pour bénéficier des enseignements des maîtres les plus compétents. Au cours de ses voyages, il découvrit d’innombrables documents jusqu’alors dispersés et ignorés.

    En 1938, après avoir mis ses connaissances à rudes épreuves et après une longue méditation, discrètement, le Maître NGUYỄN Lộc commença la codification et la structuration des techniques. Par la suite, il recruta ses disciples et créa le Vovinam.

    Il mit en avant les fondements philosophiques de l’Art Martial vietnamien afin de lui redonner sa véritable vocation. Un an après, le Maître présenta officiellement le Vovinam lors d’une grande démonstration historique à Hà Nội et dispensa son enseignement au grand public à partir de 1945.

    Depuis ce jour, le Vovinam a très vite pris de l’ampleur pour devenir un large mouvement d’éducation (implanté partout dans le monde) visant à la “Formation de l’Homme Vrai“.

    Kỹ Thuật Căn Bản : les Techniques de Base

    Elles englobent toutes les techniques de coups de poings (Đấm), coups de pieds (Đá), revers (Bạt), tranchants/sabres (Chém), coudes (Chỏ), genoux (Gối), blocages (Gạt) et les positions (Tấn)…

    Lăn Lộn et Võ Lực : les Chutes, Roulades et Endurance

    Le Vovinam Việt Võ Đạo est adapté à tout type de pratiquant. Mais pour tirer pleinement partie de la richesse des techniques, il a été défini par nos Maîtres tout un système d’apprentissage évolutif de chutes et de roulades. Et pour renforcer notre corps et accroître notre endurance, différents exercices physiques spécifiques ont été également développés comme les « Pompes Vovinam ».

    Chiến Lược, Phản Đòn et Song Đấu : le Combat

    De l’apprentissage des Techniques de Base ont été codifiées des Stratégies de Combats très explosives (Chiến Lược) et des Contre-Attaques (Phản Đòn) qui permettent une approche plus tactique et approfondie du Combat (Song Đấu).

    Vật : la Lutte Vietnamienne Traditionnelle

    Avec les célèbres techniques de Ciseaux, la Vật est l’autre spécificité et héritage millénaire du Vovinam Việt Võ Đạo. Une trentaine de techniques au corps-à-corps complètent ainsi l’éventail des techniques de combats du Võ Sinh : projections, balayages, clés, luxations, étranglements…

    Khóa Gỡ : les Techniques de Clé et de Dégagement (Self-Défense)

    Elles comprennent des techniques de clé, de dégagement et de projection sur des agressions à mains nues subies en situation réelle (saisies, étranglements…).

    Đòn Chân : les « Ciseaux Volants »

    Grande spécificité du Vovinam Việt Võ Đạo, les Đòn Chân rassemblent les techniques de jambes « aériennes » les plus spectaculaires de notre art martial. Particulièrement dangereux pour celui qui subit les ciseaux ou même pour celui qui les applique (s’ils n’ont pas bien été enseignés et étudiés), ils correspondent à des frappes, des saisies et des renversements avec les jambes à différents niveaux du corps de l’adversaire : aux jambes, à la taille, au buste et au cou.

    Quyền : les Enchaînements Individuels

    Ce sont des enchaînements de combat contre un ou plusieurs adversaires « imaginaires » (fictifs). Même si ce n’est pas une spécialité dans notre art martial, certains Quyền font références à des animaux (tigre, dragon…) ou à des objets (tasse de jade…), mais de façon plus symbolique.

    Song Luyện : les Combats Codifiés à 2

    Combats codifiés très dynamiques et spectaculaires avec un (Song Luyện à 2) ou plusieurs partenaires (Tâm Đấu à 3 ou Tứ Đấu à 4), réalisés à mains nues ou avec des armes traditionnelles.

    Vũ Khí : les Armes Traditionnelles

    Elles sont enseignées à partir du grade de 3e Cấp : le couteau, le sabre, la machette, le bâton long, la hallebarde…

    Lý Thuyết : la Philosophie et la Théorie

    Une centaine de thèmes sont à approfondir avec l’aide des Maîtres et des Enseignants. Pour l’examen aux 2 premiers grades (1er et 2e Cấp), les pratiquants sont interrogés à l’oral sur l’histoire et la philosophie du Vovinam Việt Võ Đạo. Pour le grade de 3e Cấp, il est demandé une « Dissertation » de 5 pages minimum. Puis, pour le 1er Đẳng, un « Mémoire » facultatif de 10 pages peut être rédigé par les candidats et soutenu à l’oral devant les Maîtres lors du GRT. Enfin, pour les niveaux de Maîtres, à partir du 4e Đẳng, une « Thèse » d’une centaine de pages minimum est à rédiger et à soutenir devant des Maîtres Aînés.

    Le but du Vovinam Việt Võ Đạo

    La formation de l’Homme Vrai

    La devise

    Être fort pour être utile

    Le principe

    Harmonie entre la Force et la Souplesse

    Le symbole

    Le Bambou, image de droiture, de souplesse et de désintéressement

    Le salut

    Une main d’acier sur un cœur de bonté

    Les Principes Fondamentaux

    En 1964, avec la création du premier Conseil des Maîtres du Việt-Nam, le Maître TRẦN Huy Phong transforma le Vovinam en Vovinam Việt Võ Đạo, développant ainsi en profondeur la dimension philosophique de l’Art Martial Vietnamien. Il énonça les bases de la théorie et de la philosophie du Vovinam : les 10 Principes Fondamentaux, la doctrine de l’Harmonie entre la Force et la Souplesse ou encore de la Révolution du Corps et de l’Esprit

    Photo ci-contre : le Grand Maître TRẦN Huy Phong devant les 10 Principes Fondamentaux au Centre de Formation du Võ Đạo Quán

    Les 10 Principes Fondamentaux

    1. Atteindre le plus haut niveau de l’art pour servir l’humanité.

    2. Être fidèle à l’idéal du Vovinam Việt Võ Đạo et être dévoué à sa cause.

    3. Être toujours unis, respecter les maîtres et les aînés, aimer les condisciples.

    4. Respecter rigoureusement la discipline, placer l’honneur au-dessus de tout.

    5. Respecter les autres arts et utiliser le Vovinam Việt Võ Đạo uniquement en légitime défense.

    6. Cultiver la connaissance, forger l’esprit, progresser dans la Voie.

    7. Vivre avec probité, simplicité, fidélité et noblesse d’esprit.

    8. Développer une volonté d’acier, vaincre les difficultés.

    9. Être lucide, persévérant et actif.

    10. Être maître de soi-même, modeste, respectueux, tolérant et progresser en se jugeant soi-même.

    Les 10 Principes Fondamentaux ci-dessus du Vovinam Việt Võ Đạo ont ainsi été créés en 1964. Durant 48 ans, ces principes étaient largement diffusés non seulement au Việt-Nam mais aussi à travers le monde. 

    Ces principes ont été créés dans un contexte d’un pays en guerre à la fois civile et idéologique (1945-1975) et après avoir subi une longue période de colonisation (1862-1945). Ils représentaient l’aboutissement des idées lumineuses du Maître Fondateur NGUYỄN Lộc et de la culture ancestrale de nos Maîtres Aînés, agrémentés des courants taoïstes, bouddhistes et confucianistes ainsi que de l’influence du christianisme et des pensées philosophiques occidentales telles que Socrate, Platon, Diogène, Aristote, Spinoza, Descartes, Rousseau… 

    De nos jours, après 74 années d’existence (1938-2012), le Vovinam Việt Võ Đạo n’est plus uniquement réservé aux vietnamiens mais il appartient désormais à l’histoire des arts martiaux et à la culture universelle. 

    Pour cette raison, les 10 Principes Fondamentaux ont été réactualisés pour s’affranchir du contexte « Việt-Nam 1964 » et s’intégrer au monde moderne, conformément aux souhaits du Maître Fondateur NGUYỄN Lộc.

    [ => lire la « Synthèse du Projet de réactualisation des 10 Principes Fondamentaux du Vovinam Việt Võ Đạo » ]

    Les 9 nouveaux Principes Fondamentaux 

    1. Se forger dans la voie du Vovinam Việt Võ Đạo  pour servir ses prochains. 

    2. Développer le Vovinam Việt Võ Đạo , bâtir une génération de l’homme vrai pour être utile à la société. 

    3. Respecter l’éthique et la loi, placer l’honneur du Vovinam Việt Võ Đạo  au-dessus de tout. 

    4. Respecter les aînés, aider les faibles, vivre en harmonie avec ses condisciples et ses prochains. 

    5. Respecter les autres arts martiaux et n’utiliser le Vovinam Việt Võ Đạo  qu’en cas de légitime défense et pour une juste cause. 

    6. Ne jamais se soumettre à la tyrannie ou à la répression. 

    7. Vivre avec pureté, sobriété, loyauté et intégrité. 

    8. Etre lucide, persévérant et agir avec discernement. 

    9. Etre maître de soi, modeste, tolérant et généreux.

    La Ceinture représente :

    • Le Việt Võ Đạo Sinh que l’on est
    • Le résultat de notre Maître ou de notre Enseignant
    • Notre ancienneté dans le Vovinam Việt Võ Đạo et notre niveau

     

    Nous devons donc la respecter plus que nous-même car elle nous représente, mais elle représente également notre Maître ou Enseignant et le Vovinam Việt Võ Đạo.

    Nous devons manier notre ceinture avec soin à tout moment. Nous ne devons donc jamais la jeter par terre ou dans un endroit malpropre. Nous ne devons en aucun cas la garder sur nous s’il nous arrive, par exemple, de fumer, boire, et surtout de « chahuter ».

    La Convention Internationale des Grades du Vovinam Việt Võ Đạo :

    Dans la salle d’entraînement (Võ Đường) :

    Thầy ou Võ Sư = le Maître

    Võ Sinh (Việt Võ Đạo Sinh) = le Pratiquant

    Võ Phục = la tenue d’entraînement

    Chuẩn Bị = Préparez-vous

    Nghiêm = Soyez sérieux (prêt)(Levez-vous)

    Nghiêm Lễ = Soyez sérieux (prêt) pour saluer

    Lễ = Saluez

    Thôi = Arrêtez

    Sau Quay = Demi-tour

    Quỳ = à genou

    Ngôi = S’asseoir (Asseyez-vous)

    Xuống = Descendre

    Đứng = Se levez (Levez-vous)

    Lên = Monter

    Tan Hàng = Rompez les rangs

    Cố Gắng = Courage

    Savoir compter en vietnamien :

    1 = Một

    2 = Hai

    3 = Ba

    4 = Bốn

    5 = Năm

    6 = Sáu

    7 = Bẩy

    8 = Tám

    9 = Chín

    10 = Mười

    11 = Mười Một

    12 = Mười Hai

    13 = Mười Ba

    14 = Mười Bốn

    15 = Mười Lăm

    16 = Mười Sáu

    17 = Mười Bẩy

    18 = Mười Tám

    19 = Mười Chín

    20 = Hai Mười

    21 = Hai Mười Một

    22 = Hai Mười Hai

    23 = Hai Mười Ba

    24 = Hai Mười Bốn

    25 = Hai Mười Lăm

    26 = Hai Mười Sáu

    27 = Hai Mười Bẩy

    28 = Hai Mười Tám

    29 = Hai Mười Chín

    30 = Ba Mười

    100 = Một Trăm

    200 = Hai Trăm

    300 = Ba Trăm

    400 = Bốn Trăm

    500 = Năm Trăm

    600 = Sáu Trăm

    700 = Bẩy Trăm

    800 = Tám Trăm

    900 = Chín Trăm

    1000 = Một Ngàn

    Photos & Vidéos

    Voir notre galerie photos

    Revue de Presse du Vovinam