L'essentiel de la section

Horaires et salles d'entraînement

Centre Technique et Sportif de Tir à l’Arc (C.T.S.)

Avenue Champlain

94430 Chennevières-sur-Marne

Voir le Site Internet du C.T.S.

Halle des Violettes – Salle E

Rue Louis Aragon

94510 La Queue-en-Brie

Tarifs et Formulaire d'Inscription

Certificat Médical ou Questionnaire de Santé

Le Certificat Médical est valable 3 ans.

En cas de renouvellement d’adhésion dans ces 3 ans, vous n’aurez donc pas besoin de fournir un nouveau certificat médical. Remplissez et remettez alors au bureau le “Questionnaire de Santé” ci-contre lors de votre inscription.

Politique Familiale

Vous êtes plusieurs au sein de la même famille à adhérer à une ou plusieurs des sections de l’E.S.C.®, alors vous bénéficiez des remises de la Politique Familiale mise en place par votre club !

En savoir +
Notre tenue

ELLE SE DECOMPOSE COMME SUIT :

Pour la partie supérieure :

Nouveau T-Shirt 100% polyester avec broderies :

Logo “Les Archers Caudaciens” côté face et logo de la section au dos avec le nom de notre ville.

Pour la partie inférieure :

Depuis l’assemblée générale de la section qui a eu lieu le 6 Avril 2014, le pantalon blanc a été abandonné au profit du pantalon noir.

Nous contacter

    Les dernières actus

    Les Membres du Bureau

    Pascal BOUYSSON
    Responsable

    Laurence CHEVALIER
    Membre du Bureau

    Christine PETOT
    Membre du Bureau

    Jean-Michel PIERSON
    Membre du Bureau

    Philippe ROMAN
    Membre du Bureau

    Marc MAZUC
    Membre du Bureau

    Nos entraîneurs

    Gilbert HAVEL
    Brevet d'État Éducateur Tir à l'arc

    Bern NANTIER
    CQP Éducatrice Tir à l'Arc

    Le Tir à l'Arc

    Définir son œil directeur

    Voici un exercice qui permet de définir si vous êtes un archer droitier ou gaucher.

    • Première étape : les deux yeux ouverts, pointer avec le pouce un objet situé à une distance d’environ 5m (figure 1).
    • Deuxième étape : sans bouger, fermer l’œil gauche. Si le pouce reste centré sur l’objet, vous êtes un archer droitier (figure 1). Si le pouce est décalé par rapport à l’objet, vous êtes un archer gaucher (figure 2).

    Nota : vous pouvez réaliser le même exercice en créant un cercle avec vos deux mains (figure 3) ou utiliser notre notre fiche ci-dessous.

    Conclusion :

    Venez en famille essayer gratuitement le Tir à l’Arc ! Vous venez de découvrir quel type d’archer vous êtes (droitier ou gaucher). Gardez cette information en mémoire, nous en aurons besoin pour vous prêter le matériel adapté.

    Histoire du Tir à l'Arc

    Depuis 10 000 ans au moins, le Tir à l’Arc fut pratiqué pour chasser et pour faire la guerre.

    Vers 1500, l’arrivée de l’arquebuse entraîne une disparition progressive de l’utilisation guerrière de l’arc. Le Tir à l’Arc devient alors un loisir puis un sport à part entière.

    L’une des premières compétitions se déroule en 1583, en Angleterre, avec plus de 3 000 participants.

    À partir du XIXe siècle on se sert de l’arc pour les loisirs, bien que l’utilisation pour la chasse ne disparaisse pas complètement.

    Les compétitions de Tir à l’Arc faisait déjà partie des Jeux Olympiques de 1900, 1904, 1908 et 1920 puis, après une longue interruption, le Tir à l’Arc y fut réintroduit en 1972.

    Débuter cette activité

    La pratique du Tir à l’Arc n’est pas une activité sportive des plus physiques, mais elle représente un véritable plus pour la maîtrise de soi. Viser en plein centre, voilà un objectif que le débutant assimilera facilement. Cependant, ce moment de détente lui demandera de savoir se mettre dans sa bulle afin de décocher ses flèches avec précision.

    Pour apprendre la bonne position et surtout bien maîtriser son geste, le débutant commencera par tirer à « l’Apache » a environ 10 mètres de la cible. Pieds légèrement écartés, tête droite orientée vers la cible, tenant son arc dans la même direction, trois doigt sur sa corde, il  tirera cette dernière  jusqu’à la commissure de ses lèvres, visera et décochera sa première flèche qui a toute les chances de terminer sa course loin de l’endroit souhaité.

    Il ne faut pas se décourager le coach sera là pour rectifier votre position et le mouvement de base s’acquerra assez vite.

    Puis après quelques séances, viendra le temps de faire quelques pas vers l’arrière, rejoindre les autres archers à 18m, le temps sera venu d’ajouter un accessoire : le viseur. Après la visée « Apache » le débutant deviendra novice de la visée « Suédoise », une nouvelle étape, un nouveau palier. Aucune crainte, le coach sera toujours présent ainsi que d’autres archers confirmés.

    Les progrès viendront avec la répétition du geste dite « séquence de tir ». Pour être un bon tireur il faut automatiser le mouvement. C’est cette régularité qui sera le plus difficile à atteindre il faudra en moyenne 2 années d’apprentissage.

    Chaque fin de saison sera ponctuée par un « passage de flèches » ce sera l’occasion de marquer la progression des archers.

    Cette journée sera prolongée si vous le souhaitez par une soirée entre archers et leurs familles autour d’un barbecue, car comme le dit l’adage «  après l’effort, le réconfort ».

    Voilà, en quelques mots, ce qui vous attend si vous désirez nous rejoindre !

    Séquence de tir

    La séquence de tir est l’ensemble des actions motrices que réalise l’archer lors du tir d’une flèche.

    •  Etape 1 => “Position de base” : les pieds un peu plus écartés que la largeur du bassin, mettez vos pieds de chaque côté de la ligne de tir. Relaxez-vous.
    •  Etape 2 => “Encochement” : positionnement de la flèche dans l’encochage et sur le repose flèche.
    •  Etape 3 => “Main tireuse” : placez vos doigts de telle sorte que l’index soit au dessus de l’encoche. Tenir la corde entre la deuxième et la troisième phalange.
    •  Etape 4 => “Main porteuse” : portez votre bras d’arc à hauteur des épaules. Evitez toutes torsions de l’avant-bras ou du poignet et l’axe de votre arc se positionnera naturellement.
    •  Etape 5 => “Mise en direction” ou “Axe de tir” : alignement de l’œil de visée passant par le viseur en direction de la cible.
    •  Etape 6 => “Allonger” ou “Armer” : consiste à mettre l’arc sous tension avant de décocher une flèche. Tirer la corde selon une ligne horizontale avec les muscles du dos, en rapprochant vos omoplates.
    •  Etape 7 => “Ancrage en position de tir” : tous les points de contact sont assurés, la corde doit toucher le milieu du nez et du menton.
    •  Etape 8 => “Visée” : phase du tir pendant laquelle l’archer prend un repère visuel pour atteindre la cible. Cette opération peut d’ailleurs commencer dans les étapes 5, 6 et 7.
    •  Etape 9 => “Décoche” ou “Echappement” : phase du tir pendant laquelle la corde est libérée et la flèche est tirée. La décoche doit être considérée comme un relâchement des doigts.
    •  Etape 10 => “Analyse et relaxation” : la main de corde doit être relâchée et se positionne près ou derrière l’oreille. Continuez votre visée jusqu’à ce que la flèche atteigne la cible.

     

    Secret n°1 : si je répète la même séquence d’étapes, j’obtiens le même résultat.

    Secret n°2 : plus ma séquence contient d’étapes, plus elle est compliquée et plus elle est difficile à répéter.

    Il convient donc à chacun de mémoriser “son propre schéma de tir”.

     

    Pour que votre séance de tir se déroule au mieux, n’oubliez pas les consignes de sécurité :

    •  Toujours placer un pied de chaque coté de la ligne de tir
    •  Tous les archers sont sur la même ligne de tir
    •  Ne jamais pointer une personne
    •  Toujours placer la flèche en direction de la cible ou du sol
    •  Ne pas se bousculer, ni courir
    •  Ne pas déranger un archer sur la ligne de tir
    •  Respecter les signaux de contrôle de tir, pour ramasser l’arc, pour tirer et surtout pour aller chercher les flèches

     

    N’oubliez pas également de vous échauffer. Exemple d’exercices à effectuer avant toute séance de tir :

    •  Rotations complètes du corps en mettant de plus en plus d’amplitude.
    •  Rotations des bras : cinq en grands cercles, cinq en cercles moyens et cinq en  petit cercles. Répétez cet exercice en changeant le sens de rotation.
    •  Flexions de la tête : dix d’avant en arrière, dix de coté à coté et enfin dix de droite à gauche. Evitez les mouvements circulaires.
    •  Rotations des poignets : trente fois.

     

    Préparez votre séance… et bons tirs !

    Les distinctions
    L'Arc Classique (Recurve)

    Les arcs recourbés ont été de tous temps les arcs les plus performants.

    Toutefois, les plus modernes ont des capacités en deçà des arcs à poulie.

    Leur diversité est grande depuis les arcs de débutant en bois et fibres de verre, aux arcs en alliages légers (magnésium, aluminium) et branches à fibres de carbone ou autre composites à haute performance.

    La forme dite « Recurve » (branches recourbées) existe aussi pour les arcs chasse (« monobloc » ou non).

    Il est  possible de monter un stabilisateur sur cet arc ou de modifier sa puissance en changeant les branches de l’arc.

    Cet arc est très utilisé par les tireurs en salle et les tireurs FITA.

    Les flèches utilisées sur ces arcs sont généralement des flèches carbones ou composites à base de carbone.

     

    Voir le réglage de l’Arc Classique par “Thiers Arc Club”

    L'Arc à Poulie (Compound)

    Sur ces arcs, un système de poulies permet de démultiplier la force : la poulie asymétrique permet d’avoir une bonne accélération au moment du décochage ainsi qu’une force de maintien plus faible.

    C’est au cours des années 60 qu’un archer du nom d’ALLEN scia les contrecourbures de son Recurve et adapta sur leurs extrémités des poulies excentriques destinées à démultiplier la puissance de l’arc.

    Cet arc provoque une accélération progressive de la flèche lors de la décoche.

    Lors de l’armement d’un Arc à Poulie, l’archer ne tracte la puissance de l’arc que sur une partie de son allonge.

    Après que les mécanismes excentrés basculent sur leurs axes, l’archer se trouve soulagé de 30 à 70 % du poids de l’arc.

    Cette démultiplication permet de se tenir en position armée plus longuement, et permet d’utiliser des arcs de grandes puissances sans effort.

     

    Voir le réglage de l’Arc à Poulie par “Thiers Arc Club”

    C’est aussi un des seuls arcs qui ne nécessite pas d’être débandé après utilisation.

    Sur cet arc, il est possible de monter un stabilisateur et un viseur. La puissance de l’arc peut être modifiée, ainsi que l’allonge sans changer de branche.

    Tous types de flèches peuvent être utilisés sur cet arc : bois, aluminium, carbone, etc…

    L'Arc Droit

    Ces arcs sont les descendants des arcs anglais, mais aussi des arcs des Indiens d’Amérique.

    Ils n’ont qu’une seule courbure de branche contrairement aux arcs classiques.

    C’est l’arc des archers qui veulent ressentir des sensations qu’aucun autre arc ne peut leur procurer.

    C’est l’arc traditionnel par excellence, monobloc, il est fait de plusieurs essences de bois.

    Les flèches utilisées sont des flèches en bois.

    Ciblerie

    L’E.S.C.® Tir à l’Arc a le plaisir de vous partager sa grande collection de cibles, réalisée par Jean-Michel PIERSON, afin que vous puissiez vous entraîner selon différents niveaux de difficultés et sans jamais vous lasser !

    Les formats A3 (Réf. A)
    Les types Jeu de l'Oie (Réf. B)
    Les Jeux Ludiques (Réf. C)
    Les types Nature (Réf. D)

    Photos et Vidéos

    Voir notre galerie photos